Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Emissions Prélude

Emission Prélude du 23 Octobre 2017 : André Jolivet

Concerto pour harpe et orchestre de chambre (1952)

André Jolivet, né le 8 août 1905 à Paris et mort le 20 décembre 1974 à Paris est un compositeur français.

Compositeur marginal, André Jolivet a su se préserver des grands courants musicaux de son époque, néoclassique, postromantique, sériel. Il laisse une œuvre foisonnante et variée, au langage en perpétuelle évolution.

André Jolivet commence le piano à quatre ans avec sa mère. Mais sa première grande passion sera le théâtre. Il commence à fréquenter la Comédie-Française à l’âge de 12 ans. Cependant pour vivre et étudier, il doit apprendre à exercer un métier. C’est ainsi qu’il entre à l’Ecole Normale d’Instituteurs d’Auteuil et devient, en 1927, enseignant à la Ville de Paris. La même année, grâce au peintre Georges Valmier, il fait la connaissance de Paul Le Flem. Cette rencontre décisive va l’orienter vers la musique. Il commence à travailler l’écriture musicale avec Le Flem, qui lui fait découvrir les polyphonistes du XVIème, mais aussi Bartok, Berg et Schoenberg. En 1929, il fait sa seconde rencontre décisive, avec Edgar Varèse, lors de la création d’Amériques, avec lequel il va étudier l’orchestration.

Pour André Jolivet, les années 1930 seront fécondes. En 1931, la visite de l’Exposition Coloniale le marque d’une influence décelable dans les Cinq incantations pour flûte seule (composées en 1936). Deux ans plus tard, il élargit son cercle de connaissances avec Pierre-Octave Ferroud, Olivier Messiaen, Georges Migot, Jean Rivier, Florent Schmitt et Albert Roussel. En 1935, il fonde La Spirale, une société dédiée à la défense de la musique de chambre contemporaine. Très ouvert aux innovations, il est l’un des premiers compositeurs à écrire pour un nouvel instrument de musique : les ondes Martenot. Ses Trois Poèmes sont alors créés à la Radio Nationale par Maurice Martenot. Dans la foulée, il rencontre Honegger et Milhaud. L’année suivante, il fonde, avec Yves Baudrier, Daniel-Lesur et Olivier Messiaen, le groupe "Jeune France" dont le manifeste fait la promotion d’une « musique vivante dans un même élan de sincérité, de générosité, de conscience artistique » (premier concert le 3 juin 1936 à la salle Gaveau). Mobilisé en 1940, l’expérience de la guerre lui inspire les Trois complaintes du soldat.

A la fin du conflit, en 1945, André Jolivet est nommé Directeur de la Musique à la Comédie-Française. Contre toute attente, plutôt que de composer des musiques originales pour les pièces de Molière, il réorchestre les œuvres de Lully. Au cours des années 1950 et 1960, il fait de nombreux voyages dans le monde entier, invité à diriger des concerts de ses œuvres mais aussi de ses contemporains, et à donner des conférences. En 1959, il est nommé conseiller technique auprès d’André Malraux à la Direction Générale des Arts et des Lettres. Il s’implique aussi dans la création du Centre Français d’Humanisme Musical à Aix en Provence : jusqu’en 1963, il y dispense des cours de composition et y anime des conférences. De 1962 à 1968, il est président de l’Association des Concerts Lamoureux. En 1966, il reprend la classe de composition de Darius Milhaud et Jean Rivier au CNSM de Paris.

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

   Impression Impression   

Commentaires:
JOLIVET
Christian MALAPLATE | 31 Octobre 2017 18:12

Dès sa prime jeunesse, André Jolivet concevait sa musique comme une forte affirmation de non-conformisme. « Position que je conserverai coûte que coûte et qui me permettra peut-être dans l’avenir d’exprimer d’une façon non moins indépendante mais, j’espère, plus parfaite, les nouveaux rapports sonores dont je sais l’existence et dont je pressens l’éclosion » (André Jolivet, 1933).

Force nous est de constater que tout au long de sa vie, André Jolivet est resté fidèle à cette devise que l’extrême variété d’une production de plus de deux cents œuvres illustre avec évidence.

Une autre conviction restera sienne de Mana1935) à La Flèche du temps (1974) : « Rendre à la Musique son sens originel antique, lorsqu’elle était l’expression magique et incantatoire de la religiosité des groupements humains ».Certes, Jolivet ne se voulait d’aucune école, mais il ressentait la nécessité d’écrire une musique qui s’adresse à tous. Là est son message, qui conjugue humanisme et universalisme. Ainsi a-t-il abordé tous les genres, de l’œuvre pour un seul instrument à l’opéra (même si Bogomilé ou le Lieutenant perdu demeure inachevé), en passant par toutes les formations possibles de musique de chambre, mélodie, concerto ,symphonie, cantate, oratorio, musique de scène et musique de publicité…On pourrait également dire qu’il a multiplié les styles, les juxtaposant d’une œuvre à l’autre ou en opérant la synthèse à l’intérieur d’une même pièce. Son inspiration puise aussi bien aux sources des musiques non-européennes traditionnelles qu’à celles du jazz, du dodécaphonisme, d’un certain classicisme, des instruments électriques, mais toujours avec ce même souci : élever la musique à une dimension universelle. En ce sens, son œuvre s’inscrit dans le XXe siècle comme un témoignage puissant de l’histoire de la musique française.



André JOLIVET
Christian MALAPLATE | 31 Octobre 2017 18:09

Musiqued'André JOLIVET :

Pastorales de Noël (entrée et danse des bergers) pour flûte, basson et harpe

Concerto pour harpe et orchestre de chambre

Danse rituelle no-2

Autres musiques :

Allegro du concerto pour flûte en sol majeur TARTINI

Allegro de la sonate pour clavecin en do majeur QSCARLATTI

Nocturne no-13 en ut mineur opus 48 no-1 CHOPIN

Concerto pour violon et orchestre en mi mineur (1er mouvement) MENDELSSOHN

Recuerdos de la Alhambra Francisco TARREGA

 



Dans le même thème d'articles:
Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements dans l'Agenda

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Novembre 2017  S.47

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire