Liste des commentaires
Nocturnes de CHOPIN
Christian MALAPLATE | 04 Mars 2018 09:57

Les nocturnes de Frédéric CHOPIN - Le nocturne est une composition liée à une idée romantique de la nuit, de nature lente et rêveuse dans laquelle une mélodie gracieuse et extrêmement ornée à la main droite est accompagnée d’accords arpégés à la main gauche. Voici le nocturne opus 15 no-2 en fa dièse majeur de Frédéric CHOPIN est plein de grâce exquise- Toute sa première partie baigne dans une atmosphère de lyrisme et d’intimité enveloppante.

Les 21 Nocturnes de Chopin sont considérés comme l'un des sommets de la musique pour piano seul et occupent une place importante dans le répertoire d'étude et de concert contemporain. Ce genre musical qui avait déjà été développé auparavant par le compositeur irlandais John Field a probablement influencé l'écriture de Chopin. Les dix-neuf premiers nocturnes composés entre 1827 et 1847 furent publiés du vivant du compositeur. Les deux autres, incluant le fameux Nocturne n° 20 ''Lento con gran espressione'' le seront à titre posthume.

Ce sont ses Nocturnes qui, parmi toutes ses œuvres, ont le plus contribué à développer la célébrité de Frédéric CHOPIN  - car ce sont des pages passionnées, tendres, délicates, nuancées de tristesse, et où s’épanche une vie intérieure remplie de rêves et d’élans infinis. On y voit pêle-mêle des accents d’infinie douleur ; quelques mesures qui vous découvrent des abîmes, qui vous plongent dans l’immensité : puissance des sentiments à faire éclater la fibre humaine ;

désespoirs affreux ; terrible accablement voisin de la mort.

Les trois Nocturnes opus 9 furent composés en 1830-31 et publiés à Leipzig en 1832, puis en 1833 chez les éditeurs Wessel (Londres) et Schlesinger (Paris). Ils sont dédiés à Marie Pleyel, pianiste et femme de l'éditeur Camille Pleyel. Bien qu'il soit souvent classé ainsi, le Nocturne en si bémol mineur op. 9 n° 1 n'est pas réellement la première oeuvre de Chopin sous cette forme. Le compositeur avait déjà écrit trois ans plus tôt, en 1827, le Nocturne en mi mineur qui ne sera publié qu'à titre posthume comme op. 72 n° 1 en 1855. Le Nocturne en mi bémol majeur op. 9 n ° 2 — très probablement l'une des œuvres les plus célèbres de Chopin — est aussi l'un des Nocturnes de cet opus les plus imprégné du style de son prédécesseur John Field.

Voici Le Nocturne en mi bémol majeur op. 9 n ° 2

 

Les deux Nocturnes opus 27 de CHOPIN furent composés en 1835 et dédiés à la Comtesse d'Apponyi, femme de l'ambassadeur d'Autriche en France. Dans le Nocturne opus 27 no-1 en do dièse mineur – il y a beaucoup de force et de fièvre –

Le nocturne opus 37 no-2 de Frédéric CHOPIN Tout est douceur dans ce magnifique Nocturne achevé durant l’été de 1839, - douceur ravissante et voluptueuse de son rythme de barcarolle, de son univers de rêverie nonchalante.  Bientôt un chant se détache, pur et calme, sur une harmonie toujours en mouvement.

Le nocturne opus 48 no-1 de CHOPIN est un des Nocturnes les plus longs, et en temps l’un des plus dramatiques – véritable journal intime de son auteur, dans lequel on a cru voir l’expression d’une douleur infinie s’épanchant par épisodes distincts.

Le concerto no-2 pour piano et orchestre en fa mineur opus 21 –CHOPIN l’a dédié à la Comtesse Delphine POTOCKA, il fut écrit avant le Premier Concerto (sa publication tardive l’ayant fait classer second) : terminé à la fin de l’hiver de 1829, il fut exécuté pour la première fois par le compositeur le 17 mars 1830 à Varsovie- Les trois mouvements sont Maestoso, Larghetto et Allegro vivace – Concerto no-2 pour piano et orchestre en fa mineur opus 21 de CHOPIN les trois mouvement -