Liste des commentaires
ravel
Christian MALAPLATE | 02 Mai 2018 08:38

Maurice Ravel composa ses Valses nobles et sentimentales pour le piano en 1911. Le titre fut choisi en hommage à Franz Schubert, auteur vers 1823 de deux recueils intitulés respectivement Valses nobles (D 969) et Valses sentimentales (D 779): «Le titre de Valses nobles et sentimentales indique assez mon intention de composer une chaîne de valses à l'exemple de Schubert. À la virtuosité qui faisait le fond de Gaspard de la nuit succède une écriture nettement plus clarifiée, qui durcit l'harmonie et accuse les reliefs de la musique.» Maurice Ravel, 1938

L'oeuvre fut donnée en première audition le 8 mai 1911, au cours d'une soirée privée, par le compositeur et pianiste Louis Aubert, auxquelles elles sont dédicacées.

Maurice Ravel orchestra l'oeuvre peu après, en 1912: "[...]  Une chaîne de sept valses est suivie d’un épilogue qui renvoie l’écho des thèmes principaux et s’évapore dans l’air. L’écriture est d’une intelligence, d’une subtilité et d’une sophistication extrêmes, et d’un élan et un sens de la mesure à vous couper le souffle. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que Ravel arrangera l’oeuvre pour orchestre. Cette fois pourtant, il ajoute une histoire pour un ballet. L’ensemble est incroyablement à l’eau de rose. Rien que le titre, Adélaïde, ou le langage des fleurs, est très sentimental. Certes, il est facile de trouver des pages plus brillantes et accessibles dans l’oeuvre pour piano de Ravel, mais aucune n’est aussi ravissante pour l’oreille exercée. [...]" cité d'un texte de Angela Hewitt publié chez Hyperion en 2002, dans une traduction de Marie Lucchetta.