Liste des commentaires
Musique
Christian MALAPLATE | 26 Mars 2017 15:01

L’office qui se chante le soir du mercredi, jeudi et vendredi de la Semaine Sainte est communément appelé Ténèbres parce qu’il se faisait autrefois dans les ténèbres de la nuit.  Cet office est composé de tout ce que les prophètes et les saints Pères ont dit de plus touchant sur les douleurs du fils de Dieu souffrant et expirant pour le salut des hommes. Chaque office comprend la lecture de trois psaumes suivis de leur antienne, puis de trois leçons de Jérémie chacune suivie de son répons. A Paris, à la fin du 17ième siècle, l’Office des Ténèbres était très suivi, notamment dans les couvents, et la foule se pressait pour entendre ces longues plaintes mises en musiques par les grands compositeurs du royaume : Lambert, Charpentier, Couperin, Lalande en particulier. Charpentier fut, parmi tous les compositeurs de son temps le maître incontesté de cette peinture musicale lugubre.



Marc-Antoine CHARPENTIER
Christian MALAPLATE | 26 Mars 2017 15:00

Musique :

Ouverture du malade imaginaire

Te deum en ut majeur

La nuit (cantique sur la nativité du Christ)

O Deus, O Salvator mundi

La troisèmpe leçon des Ténèbres du Vendredi Saint