Liste des commentaires
Khalil GIBRAN
Christian MALAPLATE | 27 Décembre 2017 19:26

Lecture poèmes Christian MALAPLATE

En prière

Chemin de vie

Je suis un voyageur de la nuit

Une fine lumière

Les cercles immuables des prairies de l'âme

 

 

 

 

LES CERCLES IMMUABLES DES PRAIRIES DE L’AME

 

 

On entre dans le premier cercle celui où les bruits de la vie s’estompent peu à peu

Dans les longs échos des voix qui se sont tues parmi les tombes marbrées et les fosses communes.

Puis l’âme se détache du corps et se présente dans un nouveau cercle

Celui de l’arbre du bien et du mal où le temps traverse les saisons heureuses ou tourmentées.

Tout se dévoile dans la racine des sentiments et la floraison des promesses.

 

L’âme peut voyager dans la panoplie des ombres larmoyantes et instables.

Elle épluche longuement les travers journaliers et les élancements abusifs

Pour se dépouiller des aubes sanguines et des nuits violettes

Où s’épanche l’eau des fêlures dans des vases de fleurs coupées grossièrement.

Tout se dévoile dans les retenues précaires des fabulations chimériques.

 

Puis l’âme entre dans le troisième cercle celui des dernières couleurs immuables.

Là, parmi les nappes blanches des autels du savoir et les lignes bleutées du vécu,

Se conjuguent le Verbe qui s’est fait chair avec le calice d’amertume couvert par la patène.

Le rosaire des petites vertus égrène sans cesse des prières rédemptrices,

Des longs psaumes de la pénitence et des actions de grâce dans les lieux inattendus.

 

Vers un ciel  pas encore assez azuré, l’âme s’élève lentement pour entrer

Dans le quatrième cercle loin de l’arbre de la tentation pour suivre, dans la création

De l’âme raisonnable, la procession mystique, les vertus cardinales et théologales.

Ici, on approche de la lumière des sphères célestes et des prairies généreuses.

La splendeur des esprits chante des louanges à l’architecte du monde.

 

Le dernier cercle plonge l’âme dans l’infinie essence divine pour découvrir le dogme

Et le mystère de Dieu entourée des chœurs angéliques. Ici le fleuve de la grâce

Coule en permanence, bien à l’égard du peseur des âmes et des oraisons inavouées.

Dans son voyage initiatique l’âme franchit les cercles comme des étapes de purification,

Et de révélation pour atteindre l’incarnation d’une nouvelle humanité.

 

 

MONTPELLIER

06 novembre 2009

 

 

 

 

 


 



Khalil GIBRAN
Christian MALAPLATE | 27 Décembre 2017 19:21

Lecture poèmes (extraits) de Khalil GIBRAN

Le sable et l'écume

Le livre des processions (chant 1 à chant 9)

 



Khalil GIBRAN
Christian MALAPLATE | 27 Décembre 2017 19:18

Musique :

Agnus Dei / requiem Jean CATOIRE

Cantique de Jean Racine FAURE

A.M.D.G / O deus ego amo te BRITTEN

Nocturne no-11 opus 104 FAURE

Sonate pour violon no-2 (andante) BACH

Oratorio de Pâques BACH

Sonate pour flûte, violon, harpe (2ième mouvement) DEBUSSY