Liste des commentaires
Anna de NOAILLES
Christian MALAPLATE | 29 Mars 2018 18:40

Anna de NOAILLES fut sacré grand poète et personnage officiel. Il semble que rien jamais ne lui a été refusé et pourtant son œuvre traduit la souffrance intérieure. Dans le recueil Le cœur innombrable elle l’explique par ses vers :Toi vis ; sois innombrable de désirs / de frissons / d’extases.

Ce recueil laisse apparaître une sensibilité toute féminine, un émerveillement, un langage savoureux et concret, un enthousiasme oratoire modulé et maitrisé, une parfaite limpidité, un grand lyrisme, du sentiment, de la fraîcheur, une foule de sensations.Lecture poème L’ardeur

Anna de NOAILLES exprime un amour passionné des arbres, des plantes, du soleil dans cette offrande à la nature

Lecture poème L’offrande à la nature

Dans ce poème Le verger Anna de NOAILLES connait le secret des accouplements verbaux et surtout trouve dans ce verger des accord avec ses sentiments.

Lecture poème Le verger

Dans ce poème Il fera longtemps clair ce soir Anna de NOAILLES, réaliste, profonde et toute fraternelle.

Lecture poème Il fera longtemps clair ce soir

Incapable de se contrefaire Anna de NOAILLES est sans relâche, elle-même. Curieuse par générosité. Elle traque avidement la vérité dans les êtres, qu’elle force à livrer le peu qu’ils recèlent. Poème L’image dit par Jacqueline Morane

De son lyrisme juvénile qui la pousse à embrasser, à posséder l’univers dans ses richesses naturelles et spirituelles aux méditations de la souffrance et de la mort Anna de NOAILLES ne cesse d’être instinctivement poète à l’écoute de sa nature et de son corps, disant tout simplement ou avec quelque emphase son besoin d’être aimée et de déverser son trop plein d’amour.

Lecture Poème La vie Profonde

Anna de NOAILLES a au plus point le sens de l’amitié et jamais elle ne préfère son travail à la compagnie de ceux qu’elle a élus. Elle repousse plutôt son cahier pour mieux poser sa main sur le bras du visiteur ami. Elle cherche aussi la consolation dans la méditation et la solitude.

La souffrance, le besoin d’aimer, de tout donner, deviennent des chants plus denses, plus ramassés, plus maitrisés. Poème L’empreinte.

Lecture poème L’empreinte

Anna de NOAILLES est d’une grande sensibilité. La présence de la nature, ses propres états d’âme, l’éblouissement devant le plaisir, l’effroi devant la mort sont ses thèmes comme dans ce poème J’écris qui fait partir du recueil L’ombre des jours

Lecture poème J’écris

Et toujours dans le recueil L’ombre des jours le poème Les regrets dit par Jacqueline Morane

Dans le recueil Les éblouissements il y a cette Offrande qu’Anna de NOAILLES s’adresse au lecteur et parle de son destin.

Lecture poème offrande

Après le recueil Poème d’amour, Anna de NOAILLES écrit à propos de son recueil L’honneur de souffrir

Ils ont inventé l’âme afin que l’on abaisse
Le corps, unique lieu de rêve et de raison,
Asile du désir, de l’image et des sons,
Et par qui tout est mort dès le moment qu’il cesse.

Ils nous imposent l’âme, afin que lâchement
On détourne les yeux du sol, et qu’on oublie,
Après l’injurieux ensevelissement,
Que sous le vin vivant tout est funèbre lie.
— Je ne commettrai pas envers votre bonté,
Envers votre grandeur, secrète mais charnelle,
Ô corps désagrégés, ô confuses prunelles,
La trahison de croire à votre éternité.
Je refuse l’espoir, l’altitude, les ailes,
Mais étrangère au monde et souhaitant le froid
De vos affreux tombeaux, trop bas et trop étroits,
J’affirme, en recherchant vos nuits vastes et vaines,
Qu’il n’est rien qui survive à la chaleur des veines !

 

Dans le recueil Les Vivants et les morts Anna de NOAILLES si présente, si claire, si bouleversante en particulier dans ce poème : exaltation.

Lecture poème exaltation

Toute l’œuvre d’Anna de NOAILLES paraît célébrer un éternel été en lutte contre les ombres : celles, le masque retiré, de la douleur, de l’honneur de souffrir, de la solitude fière enfin face à la mort.