Liste des commentaires
un extrait du texte de l'émission Valéry LARBAUD
Christian MALAPLATE | 25 Janvier 2017 07:27

Valéry LARBAUD s’est donc projeté dans ce personnage inventé de Barnabooth, lui attribuant ses propres itinéraires, ses méditations, ses pensées, sa création poétique. Ses poésies constitueront la somme lyrique ou ironique, de dix ans de voyages à travers l’Europe. Il est un des premiers à concevoir le poème comme un film, recevant et faisant passer sous nos yeux de lecteurs, du pont d’un navire ou du couloir d’un train, des images, des décors réels ou surréels, des rythmes, des odeurs, des sons, des visions humaines et des paysages, s’enchantant aux noms étrangers, donnant à tout l’éclat du cosmopolitisme.  Il veut faire pénétrer l’univers dans son poème, un poème qui fuit le sédentaire, la tour d’ivoire ou la serre symboliste, pour accueillir non seulement ses impressions, mais aussi son inquiétude, son ironie, sa fuite sans fin. Son art poétique, ses rythmes, il les puise dans la vie même et ils sont en un certain sens comparables à ces bruits venus de nos entrailles- comme à ceux venus des mouvements du monde – dont nous sommes les maîtres et qui jamais ne mentent, les borborygmes du corps et de l’univers.

Dans beaucoup des poèmes de Valéry LARBAUD s’expriment la soif inextinguible du renouveau de l’aventure, la quête des inépuisables richesses d’une Europe éblouie devenu le jardin personnel du poète. Ces images surprises ces enregistrements sur le vif s’accompagnent des voix de la nostalgie, de la songerie amoureuse, du regret, d’une tendresse universelle qu’exaspèrent les angoisses d’un esprit vif dans un corps mortel, car le poète ne se contente pas de faire moisson, de nommer les choses et de faire part d’impressions immédiates : il ne cesse d’interroger et de s’interroger, d’apporter ses échos intérieurs.



les musiques de l'émission Valéry LARBAUD
Christian MALAPLATE | 25 Janvier 2017 07:24

La première partie de l'émission est consacrée à la présentation Les amours de l'amour autour de la poésie de RUMI et de KABIR

2ième partie :

Sonatine pour flûte et piano (1er mouvement) Eldin BURTON

Romance sans paroles opus 17 no-3 FAURE

Concerto in G pour flûte, violons et basse continue (2ième mouvement) QUANTZ

Concerto pour violon et orchestre en ré majeur BRAHMS