Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Forum Société Poètes Français

Aller à   
Rechercher
Auteur
Message Vue en arbre
Christian MALAPLATE
mail
Posté le: 11 Décembre 2014 09:10
Sujet de la contribution: la poésie

La poésie  porte en elle : l'amour, l'indignation, la révolte, l'espoir. Elle sait mettre en évidence la vie quotidienne et les paysages de la solitude.

Le poète ne rêve pas. Il se situe. Il se définit par rapport aux mondes. Celui dans lequel il se trouve par hasard, et les mondes qu'il découvre. Il y a aussi le monde qu'il subit et celui qu'il désire.

La poésie se nourrit de l'espace et du temps. Elle est appréhension.

Quels territoires plus étranges, plus beaux, plus inquiétants que ceux que l'on découvre à l'intérieur de soi ? Par les mots, la poésie est l'annexe du rêve, de la mémoire ou du délire, de la satire ou de l'idéalisme. Elle porte en elle aussi les royaumes d'enfance.

La poésie, s'exprime en fonction du cours de l'imaginaire et non selon l'ordre du temps présent.

L'avenir se projette dans les résurgences du passé.

La poésie est un chant. Le chant de l'homme libre, en voyage, à travers son univers intérieur, à travers le monde imaginaire caché là, ignoré. Le poète voyage dans l'immensité et le cosmique.

La poésie est aussi musique.

La poésie devient cantique, prière, psalmodie. Elle est l'envers du miroir. Elle représente comme dit si bien Arthur RIMBAUD : « les voies sauvages, les golfes d'ombre, les silences inquiétants et  superbes. »

Le poète prend en charge l'invisible, l'irreprésentable.

La poésie capte les vertiges qui nous habitent.

Le poète accède à l'autre face du miroir par ses illuminations, ses voyances, ses passions, sa folie. Il est à la frontière translucide qu'on devine et qu'on a peur de transgresser.

Il finit par pressentir ce voyage dans l'épaisseur des choses. Il ouvre les trappes intérieures qui une fois ouverte atteignent l'âme et la vérité par le mouvement total des correspondances si chère à BAUDELAIRE 

Le poète Aimé CESAIRE écrivait : « La poésie est cette démarche  qui par le mot, l'image, le mythe, l'amour et l'humour m'installe au c½ur vivant de moi-même et du monde ».

La poésie doit être dite, écoutée et partagée. Elle doit être une poésie de combat, d'engagement, d'intense humanité. Témoigner, crier, chanter. Peut-être les médias trouvent maintenant une poésie moins fébrile, moins attentive, moins ouverte aux autres. Même beaucoup de personnes qui pensent être poètes ne lisent pas ou ne s'intéressent pas  à la poésie des autres.

Je rejoins aussi l'analyse de Philippe PETIT et l'éditorial de Jean-Pierre PAULHAC

                                             

Christian MALAPLATE extrait des mes carnets radiophoniques.

           



Modifié 11 Décembre 2014 15:19
Haut 
Aller à   
Rechercher
Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements dans l'Agenda

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Août 2017  S.34

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire