Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Forum de l'Intégrale Brassens

Aller à   
Rechercher
Auteur
Message Vue en arbre
Oc Corn'd'Or'Oc
mail
Posté le: 08 Décembre 2012 17:19
Sujet de la contribution: Mémoire sur Brassens - Appel aux passionnés

Bonjour à tous,

 

Je suis étudiant en musicologie à l'université de Toulouse Le Mirail.

Je suis en première année de maîtrise et je n'ai pu m'empêcher de choisir Brassens comme sujet de recherche.

Grâce à mes parents, je me délecte depuis mon plus jeune âge de sa poésie et de sa musique, réécoutant, chantant, jouant, clamant, sans jamais m'en lasser, ses centaines de chansons (chez moi ou sur scène). 

Cependant, ce n'est que depuis le commencement de mes recherches universitaires que je tâche de porter sur le maître moustachu un regard plus objectif, plus sociologique (et ce n'est pas facile !).

 

Par mon travail, je souhaite démontrer  que : si son ½uvre s'est tant étendue (il est chanté dans pas moins de 24 pays étrangers par une foule d'interprètes), si elle est aussi vivace de nos jours (festivals, sites Internet, commémorations, expositions...), si son nom est aussi présent (noms de collèges, lycées, bibliothèques, parcs, rues...), et si son propriétaire a été aussi récompensé, voire institutionnalisé (Prix de Poésie de l'Académie Française en 67 par exemple, ou fabrication par La Monnaie de Paris d'une médaille à son effigie en 74), c'est qu'il existe une force, une « qualité » intrinsèque à son ½uvre qui lui fait franchir l'espace et le temps comme rarement une ½uvre chansonnière l'a fait.

 

Je pense pour ma part que ses poésies et ses musiques étaient d'une telle qualité, étaient les fruits d'un tel travail et d'un tel soin, qu'elles ont propulsé son ½uvre au rang de référence nationale.

 

Cependant... encore faut-il le démontrer par des arguments tangibles et étayés, admissibles par un jury à l'½il sévère qui ne chante pas, comme moi, l'intégrale de Brassens toutes les semaines.

Ce jury pourrait me rétorquer que Brassens était un homme public, dont la notoriété était construite et relayée par les médias de l'époque (radio, télé, presse...), que sa popularité ne découlait donc pas uniquement de sa production personnelle (ce qui est au demeurant indéniable).

Ce jury, décidemment très tatillon, ne manquera pas de me rappeler qu'il existe aussi des rues Gilbert Bécaud, qu'Aznavour est chanté de par le monde et que Johnny Hallyday aussi est dans le dictionnaire...

 

Je travaille donc pour l'heure à exploiter le paradoxe qui veut que Brassens n'était pas un homme du monde ou de grand spectacle, qu'il était loin de battre le tambour avec ses parties génitales pour faire du tapage médiatique et qu'il n'a jamais vilement couru derrière le succès, les ventes de disques, ou vendu son âme pour de l'argent, alors même qu'il soulevait un engouement phénoménal dans le public.

En somme, jamais un homme n'a autant fui son propre succès, jamais artiste ne s'est autant baissé pour éviter les lauriers que la foule lui jetait.

 

À terme, et grâce à  « l'exemple Brassens », cette étude démontrerait de la façon la plus objective possible, que la production chansonnière, quand elle est brillamment travaillée et ciselée, quand elle est porteuse de sens, d'intelligence et d'humanité, laisse une empreinte beaucoup plus profonde, durable et bénéfique dans une société donnée, que la chanson commerciale éphémère au texte stéréotypé (le Novlangue d'Orwell) et à la musique désincarnée.

 

Je suis donc à la recherche de documents les plus authentiques possible (au niveau de la source) qui permettraient de développer les axes suivants :

 

-          Inventaire des concerts donnés par Brassens (lieux et dates)

-          Nombre de disques vendus de son vivant et depuis sa mort

-          Inventaire des bâtiments, rues, espaces, portant son nom (grâce à vous, ce document est trouvé)

-          Témoignages de filiation, de reconnaissance ou de sympathie adressés à Brassens de la part des artistes qui lui sont contemporains (exemple : Brel, Le Forestier, Renaud...) ou de la part  d'artistes qui ne l'ont connu qu'à travers son ½uvre mais qui s'y réfèrent volontairement

-          Témoignages de personnages littéraires (Aragon à Brassens : « Toi, je suis sûr que tu ne me trahiras pas ») ou musicaux (Sydney Bechett qui reprend « La canne de Jeanne »)

-          Titres les plus diffusés de son vivant

-          Listes des distinctions décernées à Brassens de son vivant (Wikipédia en fait un inventaire apparemment exhaustif)

-          Liste des récipiendaires du prix de poésie de l'Académie Française afin de vérifier si un artiste chansonnier s'est déjà vu honoré de cette récompense (j'ai trouvé cette liste sur le site de l'Académie Fr. et je l'exploite actuellement)

-          Inventaire des festivals qui lui sont dédiés (Wikipédia est aussi instructif à ce sujet)

-          Exemples d'institutionnalisations de son ½uvre, par ex. : usage de ses textes pour des sujets d'examens officiels (brevet des collèges, Bac lycée...)

-          Documents attestant du nombre d'interprètes de Brassens de par le monde

-          Documents attestant du nombre de fans clubs de par le monde

-          Importance de l'affluence à son enterrement

-          Méthode de composition poétique et musicale (on sait qu'il peaufinait ses textes sans relâche, les réécrivant au propre quand les ratures successives les rendaient illisibles, ou qu'il composait plusieurs mélodies pour le même texte, comme pour Les copains d'abord)

-          Tout autre conseil ou info qui vous semblerait pertinent dans la démarche décrite ci-dessus

 

Je pensais que le site Internet de L'Espace Brassens fournirait plus de données de ce type mais j'ai été un peu déçu de ma « cyber visite » sur ce plan.

 

Je suppute d'avoir été un peu long, je termine donc.

 

Merci à tous ceux qui pourront prendre un peu de leur temps pour faire avancer cette recherche.

Pour ma part, je m'y attelle avec tout l'amour que j'ai pour le grand Georges.

 

Salutations musicales à tous,

 

Et que vive Brassens !



Haut 
Philippe PETIT
mail
Posté le: 29 Décembre 2012 10:28
Sujet de la contribution: RE:Mémoire sur Brassens - Appel aux passionnés

Je vais t'aider,

Et certainement d'autres passionnés de Georges t'aideront aussi.

Amitiés

Philippe



Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 29 Décembre 2012 19:21
Sujet de la contribution: Aide aussi

Cher Cornedoroc,

Nous sommes déjà en contact...

ici, je te confirme pubiquement mon aide.

Amitié.

JP F. Sitting Bull



Modifié 29 Décembre 2012 19:23
Haut 
Aller à   
Rechercher
Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements dans l'Agenda

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Août 2017  S.33

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire