Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Au sujet de Brassens

Aller à   
Rechercher
Auteur
Message Vue en arbre
Philippe PETIT
mail
Posté le: 18 Janvier 2015 16:24
Sujet de la contribution: Brassens et la tolérance

Les évènements de la semaine passée m'ont donné envie d'effectuer une modeste analyse sociétale basée sur la réflexion de Georges Brassens, Voltaire, d'Hans Jonas et celle de Lao Tseu :

 

« Si ça n'entraîne pas une guerre civile
Quand un fâcheux me contrarie, c'est, soyons francs,
Un peu par sympathie, par courtoisie servile,
Un peu de vanité d'avoir l'air tolérant,
Un peu par crainte aussi que cette grosse bête
Prise à rebrousse-poil ne sorte de ses gonds
Pour mettre à coups de poing son credo dans ma tête.
"Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons."

 

Entre nous soit dit, bonnes gens,
Pour reconnaître
Que l'on n'est pas intelligent,
Il faudrait l'être. » Extrait de « Ceux qui ne pensent pas comme nous » de Georges Brassens

 

C'est une analyse de Brassens dans cette chanson qui correspond peut-être à un point de vue standard de la tolérance. Elle serait donc un peu forcée par crainte de représailles du fâcheux qui, si on le contrarie, deviendrait agressif ? Même si j'aime beaucoup Georges Brassens, je ne suis pas trop d'accord que ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons ! Je crois que chacun peut avoir ses opinions. Par contre, chacun doit aussi respecter les opinions des autres et ne pas manifester d'agressivité et encore moins d'attitudes guerrières et/ou destructrices. Et surtout rester respectueux des lois et des personnes dans les endroits où la société est réglée de façon démocratique et laïque. Les solutions réelles et pragmatiques n'existent pas car il y aura toujours des personnes qui ne pensent pas comme nous. Donc, pour accepter la tolérance globale dans la société, il faut qu'elle ne soit pas forcée par des intimidations ou des menaces et que les différences formulées ne soient pas en elles-mêmes des agressions vis à vis des personnes. Je dis bien des personnes et non pas de principes culturels plus ou moins avérés comme des considérations mystiques et/ou religieuses qui n'ont aucunement force de lois dans nos sociétés modernes.

 

.



Modifié 18 Janvier 2015 17:05
Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 19 Janvier 2015 16:21
Sujet de la contribution: Brassens et la tolérance

« Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons »,

cela me fait penser à un ami qui quand il ne veut pas que je prenne ce qu'il dit comme un fait avéré ou à prendre à la lettre, me spécifie, gestes à l'appui avec ses deux index : « A prendre entre guillemets ». Donc à comprendre avec une certaine réserve.

« Quand les cons sont braves » qui est plus ou moins dans la même thématique, cette autre chanson de Brassens du même disque  est plus explicative...

Par contre avec « Ceux qui ne pense pas comme nous sont des cons » (qui est donc bien entre guillemets), c'est un questionnement (relisons tout le texte) : que faire des propos hautains, soit disant intelligents (mais c'est quoi l'intelligence ?), suffisant ou belliqueux d'autrui ?... ignorer, condamner, éluder ou réagir ?

Les événements actuels (les attentats) nous prouvent qu'il faut être prudent, tolérant mais que, s'il ne faut pas dire oui à la violence, il ne faut non plus vivre comme si elle n'existait pas. Ne pas provoquer "physiquement" dans la brutalité mais savoir ne pas être d'accord avec des personnes qui dépassent  un certain seuil.

« Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons », comme  « Moi, mon colon, celle que j'préfère, c'est la guerre de 14-18 », ces deux  "affirmations" (telles qu'écrites), il faut évidemment comprendre le contraire du sens premier, c'est un style ironique que Georges Brassens emploie souvent...

« Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons », "... comme je conclus dans une autre rubrique, Philippe, ce texte a quelque chose de très voltairien.

Amicalement.

JPF Sitting Bull



Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 19 Janvier 2015 16:29
Sujet de la contribution: Le 7 janvier 2015

Le 7 janvier 2015

Dans quel monde je vis ? Où sont les êtres libres ?
Funambule tolérance en équilibre,
Je l'observe  incrédule en troublé spectateur,
Le regard circonspect, intrigué, scrutateur,
Et moi qui de la vie en exalte les joies,
Mon pacifisme a peur  et mes larmes échoient :
Une kalachnikov... morts !...  des dessinateurs,
D'autres humains tombés sous ses tirs offenseurs...
Comment rester serein puisque, là, l'horreur saigne,
Que ma muse est en joue et que  frappe la teigne ?

Dans quel monde je vis ? Qui est donc responsable
D'argent propre ou sali et sur lequel on table,
Qui donne un goût amer chez d'autres moins nantis,
Où laxisme, inconfort, auraient  anéanti
La dignité  de l'homme au niveau planétaire ?
Tantôt je suis candide et tantôt  terre-à-terre,
Installé dans le choix d'être d'accord ou pas :
Ne pas marcher au pas, pouvoir guider mes pas...
Mais comment endiguer un tel passage à l'arme,
Vivre en totale paix et sans besoin d'alarme ?

Dans quel monde je vis ? En quoi suis-je victime ?
Sagesse ou volte-face  ou intuition intime ?
Le sentiment de haine, il me faut l'écarter,
Malgré ce sang perdu dans mes yeux révoltés.
Alors mon âme en peine hésite et me questionne ;
Sans réponse, en sursis, le doute s'additionne.
De bonne volonté, plein de foi et d'amour,
Mais sans un grand remède ou un puissant recours,
J'essaie avec ardeur  d'y croire et de le dire,
De nourrir l'espérance et ne  point la maudire !

JP F Sitting Bull

Intuitif et sans doute maladroit, mais écrit dans l'émotion et je l'espère, respectueusement.



Modifié 20 Janvier 2015 14:13
Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 20 Janvier 2015 14:09
Sujet de la contribution: Brassens : "Liberté ou Tolérance" (avec Jacques Chancel)

Sur toute l'½uvre de Brassens souffle enfin un rare esprit de tolérance.

Dans une radioscopie de Jacques Chancel, il évoquera cette vertu qui ne court pas les rues en ces termes :

«  - Vous connaissez, le mot liberté. Est-ce que vous connaissez bien, également, le mot tolérance ?

   -  Le mot tolérance, je le connaîtrais plutôt mieux que celui de liberté, bien sûr.
   -  Il est plus vrai ?
      Je ne sais pas s'il est plus vrai, mais enfin, il est plus mien. J'ai plus le sens de la tolérance que de la liberté, parce que  la liberté c'est quand même plus vaste. Si tous les êtres avaient un esprit de tolérance, la liberté irait de soi... »

.....

sur ces bons mots de l'ami Georges, je vous souhaite une bonne journée à Toutes, Tous. 

JP F. Sitting Bull



Haut 
Philippe PETIT
mail
Posté le: 21 Février 2015 11:52
Sujet de la contribution: RE:Brassens : "Liberté ou Tolérance" (avec Jacques Chancel)

Voici la suite de mon analyse sur la tolérance :

 « La nature dit à tous les hommes : Je vous ai tous fait naître faibles et ignorants, pour végéter quelques minutes sur la terre, et pour l'engraisser de vos cadavres. Puisque vous êtes faibles, secourez-vous ; puisque vous êtes ignorants, éclairez-vous et supportez-vous. Quand vous seriez tous du même avis, ce qui certainement n'arrivera jamais, quand il n'y aurait qu'un seul homme d'un avis contraire, vous devriez lui pardonner : car c'est moi qui le fais penser comme il pense. Je vous ai donné des bras pour cultiver la terre, et une petite lueur de raison pour vous conduire ; j'ai mis dans vos c½urs un germe de compassion pour vous aider les uns les autres à supporter la vie. N'étouffez pas ce germe, ne le corrompez pas, apprenez qu'il est divin, et ne substituez pas les misérables fureurs de l'école à la voix de la nature. » Extrait de « Traité sur la tolérance » de François-Marie Arouet dit VOLTAIRE (1763)

« J'ai mis dans vos c½urs un germe de compassion pour vous aider les uns les autres à supporter la vie ».

Que cette proposition de La Nature par la plume de Maître François-Marie Arouet, est une solution harmonieuse. Si l'esprit et la conscience de l'humain étaient toujours habités par ce germe de compassion, nous y verrions pousser de bien jolies fleurs qui éclaireraient nos âmes pour nous faire rencontrer la véritable Lumière.

« Si donc la nature inédite de notre agir réclame une éthique de la responsabilité à long terme, commensurable à la portée de notre pouvoir, alors elle réclame également au nom même de cette responsabilité un nouveau type d'humilité, non pas une humilité de la petitesse, comme celle d'autrefois, mais l'humilité qu'exige la grandeur excessive de notre pouvoir de faire sur notre pouvoir de prévoir et sur notre pouvoir d'évaluer et de juger. » Extrait de « Le Principe Responsabilité » de Hans Jonas 

Dans son principe de responsabilité, Hans Jonas nous explique comment les hommes, sortis de leur caverne, se sont regroupés progressivement pour créer des agglomérations d'humains. Alors, leurs possibilités, leurs pouvoirs ont augmenté les obligeant à façonner des artifices sous forme de démarches mystiques, de religions, de lois, de règlements et de dépendances variées aux sociétés qu'ils avaient créées. Nous avons pu constater que ces artifices ont généré des asservissements freinant certaines dynamiques de l'humain mais aussi des oppositions matérialisées par des actes agressifs et dangereux. Hans Jonas nous suggère d'envisager de développer de façon responsable une forme d'humilité, d'analyse prédictive, en quelque sorte, orientée sur les conséquences prévisibles de nos actes et nos décisions. Ce principe éthique holistique serait probablement un des chemins pour faire apparaître dans nos sociétés la voie du partage et du respect d'autrui. Encore faut-il faire en sorte que chacun, dans ce monde moderne démocratique, et quelques soient son savoir et son implication sociale, soit en mesure de pouvoir analyser les processus nécessaires à la mise en place naturelle du respect et du partage. Lao Tseu nous dirait ici de poser cette pierre sur le côté, et de reprendre le chemin vers la Lumière qui viendra habiter notre esprit et notre âme.

« Il est plus intelligent d'allumer une toute petite lampe que de se plaindre de l'obscurité. » Lao Tseu

Soyons donc humbles, ici et maintenant, dans ce monde complexe et essayons simplement d'avoir une modeste dynamique de respect et de partage avec les autres humains proches de nous.

A tout de suite

Bonne journée à tous

Philippe



Modifié 23 Février 2015 17:28
Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 23 Février 2015 17:16
Sujet de la contribution: "Liberté ou Tolérance"

Sans répondre, philosopher ou analyser, je vous propose, ici, trois  "plumes" d'auteurs, qui doivent avoir été des lectures de Brassens, et plus basées sur des notions de  "Liberté"

Les Français(*) ne sont pas fait pour la liberté. Ils en abuseraient (Voltaire)

(*)... (pour les Belges, je vous rassure, c'est pas différent!), enfin Français parce que Voltaire l'était, mais cela s'adresse à toute nation ou homme.

....

et de reprendre Cyrano :

Ne le plaignez pas trop : il a vécu sans pactes,

Libre dans sa pensée autant que dans ses actes.

Edmond Rostand

Je pense aussi à Victor Hugo... ici un extrait de Liberté! (La Légende des Siècles)

Toute la liberté qu'on prend à des oiseaux
Le destin juste et dur la reprend à des hommes.
Nous avons des tyrans parce que nous en sommes.
Tu veux être libre, homme ? et de quel droit, ayant
Chez toi le détenu, ce témoin effrayant ?
Ce qu'on croit sans défense est défendu par l'ombre.
Toute l'immensité sur ce pauvre oiseau sombre
Se penche, et te dévoue à l'expiation.
Je t'admire, oppresseur, criant: oppression !
Le sort te tient pendant que ta démence brave
Ce forçat qui sur toi jette une ombre d'esclave
Et la cage qui pend au seuil de ta maison
Vit, chante, et fait sortir de terre la prison.

Bonne Journée à Toutes, tous.

JP F. Sitting Bull



Modifié 23 Février 2015 17:24
Haut 
Aller à   
Rechercher
Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements dans l'Agenda

Dec 2017  : Agenda Evènements
Jan 2018  :  Agenda Evènements

 

 

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Décembre 2017  S.50

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire