Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Forum de la poésie de l'âme

Aller à   
Rechercher
Auteur
Message Vue en arbre
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 12 Février 2017 18:01
Sujet de la contribution: Nom d'une Pipe, l' Ami Brassens...

Pipe "taquine":

http://img4.hostingpics.net/pics/975023Chat_pipe_Brassens.png


Brassens joue avec son chat en l'agaçant avec sa bouffarde, ceci est une saisie d'écran tirée d'une vidéo où on le voit surtout, en compagnie de Pierre Nicolas, l'ami Georges en pleine répétition, la pipe en bouche, travaillant assidûment et dans la bonne humeur, la chanson "Sauf le respect que je vous dois".

Petit document visuel agréable à découvrir :


Sauf le respect que je vous dois.

http://www.dailymotion.com/video/x1ho8i … pect_music

Bonne Soirée !

JP F. Sitting Bull



Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 14 Février 2017 09:55
Sujet de la contribution: Point de dès "pipés"...

Point de dés pipés...

et même en ne pipant mots, on peut tout comprendre :


http://img4.hostingpics.net/pics/773125Brassenspipeteinte.jpg

 

Bonne Journée à Toutes, Tous.

Ici, vous pouvez lire "une pipe" qui ne fume plus :

CLIC, ci-dessous

http://www.georgesbrassens-gb.eu/index.php?babrw=babArticles/babArticleCategory_2/babArticleCategory_4/babArticleTopic_4/babArticle_7

 

JP F. Sitting Bull



Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 16 Février 2017 10:04
Sujet de la contribution: Chilbouque, Brûle-Gueule, Bouffarde, Calumet

Je vous mets ici une espèce de poème ou d’essai né de la plume de Brassens
à l’époque où il correspondait avec Roger Toussenot, un ami philosophe, je crois bien.
Il y a là le ton d’un Brassens qui se cherche, mais c’est parce qu’il y a cette histoire
de pipe que je me plaîs à vous le recopier ici .

Bonne lecture !

……


Paris, 11 juillet 1948

Mon cher Roger,

Voici quelque chose que je me suis amusé à écrire à ton attention. Je te laisse donc avec
ce petit poème. J’ai mis du bleu dans les mots. En toute ferveur et amitié.

Georges

………



A Roger Toussenot

Chibouque
Brûle-gueule
Bouffarde
Calumet
Il attendait toujours d’être dehors
Pour secouer la cendre de sa pipe.
Même dans les moments critiques,
Quand l’envie de fumer lui arrachait les tripes,
Au lieu de se conduire à l’instar des butors
Qui regardent les corridors
Comme de simples lieux de décharge publique,
Il attendait d’être dehors.

Notons vite d’ailleurs que, loin de donner tort
Au dits butors
Pour leur conduite,
Il les excusait, magnanime,
En parlant de divergence de doctrine.
Cet individu-là valait sont pesant d’or.
Personne, il va sans dire, ne tombait d’accord
Avec ses idées insolites.

Ses amis le considéraient comme un comique.
Ses voisins le montraient du doigt en riant fort.
Mais, indifférent aux critiques,
Sûr d’être en règle avec son for,
Il attendait toujours d’être dehors
Pour secouer la cendre de sa pipe.
Chibouque
Brûle-gueule
Bouffarde
Calumet.

Or, un matin que, fidèle à
Sa norme, il avait attendu d’être où l’on sait
(C’était « l’hiver et son triste cortège.
Les malheureux souffrent beaucoup du froid. »)
Froid de chien
Froid de loup
Chair de poule,
Il fut aperçu de la grippe,
Laquelle à califourchon sur un courant d’air,
S’en allait à la recherche d’une victime.

Miséricorde, le pauvre homme !

De but en blanc la grippe
L’agrippa,
Lui rompit d’abord bras et jambes
Et puis lui enfonça les côtes,
Tant et si bien qu’il trépassa
Pour ne pas dire qu’il cassa
Sa
Pipe.

Comme il avait quelque cousin
Employé aux pompes funèbres,
On s’occupa de sa dépouille :
Cercueil chêne ordinaire 980 francs
Poignées (l’une) 80 francs
Sel antiseptique (la boîte) 50 francs
Location drap mortuaire 50 francs
Porteurs pour le convoi (les quatre) 520 francs.

En route pour le cimetière.

Quand les quatre porteurs à cent trente francs pièce
Passèrent devant sa loge avec le cercueil,
La concierge eut une attitude abominable.

Sans doute on ne lui demandait
Ni d’affecter un air lugubre,
Ni de mettre son linge en berne,
Ni de renverser son balai,
Mais un minimum de tenue
Un visage un peu moins désinvolte. Bernique !

Non seulement elle pouffa,
Mais encore elle alla jusqu’à
Qualifier de sale type
Celui qui attendait toujours d’être dehors
Pour secouer la cendre de sa pipe.

Chibouque
Brûle-gueule
Bouffarde
Calumet
Une souscription est ouverte.
Pour l’érection d’une colonne commémorative
De cette conscience majeure.
Adresser les fonds à Monsieur Vilain, Notaire,
Compte chèque postal 108-14


Georges Ch. Brassens
(Paris, 10 juillet 1948)

Trouvé dans Georges Brassens "Oeuvres Complètes" édition "Le Cherche Midi"
Travaux réunis par Jean-Paul Liègeois



http://img5.hostingpics.net/pics/172879ombre_pipe_Brassens.gif

 

Bonne Journée à Toutes, Tous

JP F Sitting Bull



Haut 
JP_ FASSBENDER
mail
Posté le: 22 Février 2017 18:37
Sujet de la contribution: Pipe au lit...

De nos jours, ce serait une pipe surréaliste !

http://www.pipesetbouffardes.com/brassens1/galerie127.jpg

trouvé dans "Pipes à fumer - Tabacs"...

Photographies de Pipes et Bouffardes célèbres.
Descendez assez bas dans le fichier pour découvrir notre fumeur-chanteur favori:

http://www.pipesetbouffardes.com/page116.htm

Puff !.. Puff !... Puff !... Puff !...



Haut 
Aller à   
Rechercher
Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements Brassens dans l'Agenda

Juin : Agenda Evènements

Juil : Agenda Evènements

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Juillet 2018  S.29

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire