Emission Prélude du 12 Mars 2018 : Dimitri Chostakovitch

Dimitri Chostakovitch est un compositeur russe  né en 1906 à Saint-Pétersbourg et mort en 1975 à Moscou.

Compositeur, patriote et citoyen soviétique le plus décoré de son pays, Dimitri Chostakovitch a toute sa vie construit une œuvre entre soumission et contestation. Ses mémoires comme sa musique évoquent la dictature de manière éloquente.

Dimitri Chostakovitch fait ses études au Conservatoire de Petrograd dont la direction est alors assurée par Alexandre Glazounov. Au terme d’une scolarité brillante, il compose à dix-neuf ans sa première Symphonie qui remporte un succès d’estime et sera bientôt un triomphe à Moscou, Berlin puis Philadelphie.
Tout comme Beethoven, dont il est un fervent admirateur, Chostakovitch consacre une grande partie de son œuvre à la symphonie et au quatuor, deux genres auxquels il consacrera quinze opus. La richesse de l’œuvre de Dimitri Chostakovitch réside dans les contradictions au sein desquelles s’est déroulée sa vie de créateur. L’opposition entre une musique « officielle »publique et une musique plus libre et plus personnelle caractérise l’ensemble de l’œuvre du compositeur dont le succès connaîtra des hauts et des bas, recueillant tantôt les honneurs, tantôt la censure du gouvernement.

Considéré comme le « Beethoven du XXe siècle », Dimitri Chostakovitch est l’un des très rares compositeurs vivant en URSS ayant réussi à concilier une carrière sous un régime totalitaire avec l’édification d’une œuvre personnelle.

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

Mots-clés du thésaurus:  PRELUDE  


Commentaires
29 Mars 2018 18:54 - Christian MALAPLATE
CHOSTAKOVITCH

D’août 1941 à janvier 1944, Léningrad est encerclée par les Allemands et subit 900 jours de siège. La Pravda annonce en septembre 1941 que, dans la ville assiégée, CHOSTAKOVITCH compose sa septième symphonie. En octobre, il est évacué avec sa famille vers Moscou puis Kouibychev (actuelle Samara) où l’œuvre est jouée le 5 mars 1942. Retransmise en direct par toutes les radios soviétiques, elle est instantanément considérée comme un acte de résistance et la nouvelle de sa création fait bientôt le tour du monde. Un microfilm de la partition part en voiture pour l’IRAK, traverse l’EGYPTE, l’AFRIQUE et arrive à New-York  par bateau. Le 19 juillet 1942, TOSCANINI en dirige la création aux USA  et la NBC retransmet le concert bientôt suivi d’une soixantaine d’exécutions sur le sol américain. CHOSTAKOVITCH devient l’incarnation de la lutte soviétique contre les nazis et le compositeur le plus célèbre du monde. Les autorités soviétiques forcent alors le blocus pour faire jouer la symphonie à Léningrad sous un déluge de bombes allemandes tandis que l’évènement est retransmis dans tout le pays.

Le premier mouvement de la symphonie no 7 en ut majeur de Shostakovitch

Fermer