Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Page de recherche avec 200 résultats

Contenu des articles
Début / pages de gardes / Les articles de JP Sitting Bull / Au clair de la plume  / Suis-je ?... popup

Suis-je ?...   Suis-je enfant de Brassens, moi timide qui doute ?... Fils d'un lointain Villon égaré, en déroute ? Ai-je un papa Verlaine, au vent mauvais, sa main Avec ses jetés d'encre ancrés sur parchemin ?...   Suis-je auteur de bons mots, de ceux qui font la ronde, Comme Victor Hugo la légende féconde Ou les chansons d'un Brel, ou d'un Francis Cabrel, Tous ces jongleurs du verbe obsédés textuels ?...   Suis-je plume qui vole au secours de la langue, Qui chatouille l'esprit, lui ...

Auteur : JP_ FASSBENDER    Date : 24/10/2017

Début / pages de gardes / Traces de Lumières / Emissions Traces de Lumière  / Emission Traces de lumière du 22 Mai 2017 : Auguste Rodin popup

La porte de l'enfer François-Auguste-René Rodin (1840 - 1917) est né le 12 novembre 1840, à Paris, et mort à Meudon, (France) le 17 novembre 1917. Tout jeune, Auguste Rodin impose sa vocation artistique à son père et entre à l'Ecole impériale. Refusé aux Beaux-Arts, il devient maçon statuaire et fait de la mise au point, dégrossit les marbres, les pierres, réalise des ornements des bijoux chez un orfèvre (jusqu'à l'âge de cinquante ans, il connaît les ennuis de la pauvreté. En 1864, Auguste Rodin rencontre Rose Beuret qui partagera sa vie jusqu'à sa mort, et dont il a un ...

Auteur : Jean-Marc PAMBRUN    Date : 07/06/2017

Début / pages de gardes / Traces de Lumières / Emissions Traces de Lumière  / Emission Traces de lumière du 08 Mail 2017 : Jules Supervielle popup

L'homme des grands espaces Issu d'une famille de banquiers d'origine basque, Jules Supervielle naquit à Montevideo en Uruguay en 1884. Très vite orphelin quand ses parents furent emportés par le choléra, il fut élevé par des membres de sa famille d'abord en Uruguay, puis fut envoyé en France. La perte de ses parents influencera sa sensibilité et lui inspirera des oeuvres sur les thèmes du manque, de l'absence et de la mort. Une fois en France, le jeune Supervielle - qui parlait le français, l'anglais, l'espagnol et le portugais - découvrit les poètes du dix-neuvième ...

Auteur : Jean-Marc PAMBRUN    Date : 20/05/2017

Début / pages de gardes / Les articles de JP Sitting Bull / Au clair de la plume  / Victor... popup

Je dédie cette composition à Philippe Petit, ami au cœur généreux, et passionné de poésies et notamment de Victor Hugo     Victor…     Olympio, sans tristesse, où une étoile illustre Brille encore aujourd’hui par la beauté des vers… Classique dans le style avec son univers Tantôt fleur et dentelle et tantôt monde rustre.   C’était sa plume où l’encre avait beaucoup coulé, Probablement cet homme était vraiment hors normes Pour nous laisser ainsi une œuvre assez énorme, ...

Auteur : JP_ FASSBENDER    Date : 02/03/2017

Début / pages de gardes / Les articles de JP Sitting Bull / Hommages  / Le début du commencement. popup

Comment ne pas commencer sans avoir une pensée pour Philippe Petit. Au lendemain de son grand départ, je lui avais écrit ceci :   "Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis"                                         Victor Hugo Cher Philippe, La vie n’est pas éternelle, elle nous éprouve, nous secoue, souvent elle est cruelle, et les maladies la rendent maussade, mais aussi la vie est la vie, avec l’amour, l’amitié, le partage, la complicité et la jouissance tout simplement, dans l’instant présent, de savourer nos ...

Auteur : JP_ FASSBENDER    Date : 22/01/2017

Résultats de 0 à 5 (5 Résultats / 1 Pages)

Commentaires d'articles
discographie

 La mauvaise réputation - 1952/1955 - La mauvaise réputation - Le fossoyeur - Le gorille - Le petit cheval (poème de Paul Fort) - Ballade des dames du temps jadis (Poème de François Villon) - Hécatombe - La chasse aux papillons - Le parapluie - La marine (Poème de Paul Fort) - Corne d'Aurochs - Il suffit de passer le pont - Comme hier (Poème de Paul Fort)    Les amoureux des bancs publics - ...

Commentaire d'article : Début / pages de gardes / Traces de Lumières / Emissions Traces de Lumière  / Traces de lumière du 25 Juin 2018 : Brassens chante les poètes popup

Auteur : Christian MALAPLATE    Date : 28/06/2018

Paul Verlaine

Le 30 mars 1844 nait Paul-Marie VERLAINE à METZ. Son père est officier du génie. Sa mère est un être doux, sans  grande autorité. Elle entoure son fils d’une grande  affection. Paul VERLAINE mène une enfance heureuse et gâtée. C’est un enfant peu studieux, passable dans toutes les matières. Il traverse une adolescence fort trouble et commence à écrire des vers. Chaque année ses parents l’envoient en vacances chez la cousine Elisa qui a fait un mariage de convenance. Paul ...

Commentaire d'article : Début / pages de gardes / Traces de Lumières / Emissions Traces de Lumière  / Traces de lumière du 30 Avril 2018 : Paul Verlaine, l'art poétique et liturgies intimes popup

Auteur : Christian MALAPLATE    Date : 30/04/2018

Musique

Sérénade opus 132 (andante) Leonhard Von CALL El lago MONPOU The heartland John BARRY Gifts of nature John BARRY Mélodie en fa RUBINSTEIN The Crimson Petal QUILTER   Les pauvres gens extrait de La Légende des siècles de Victor HUGO dit par Louis SEIGNER

Commentaire d'article : Début / pages de gardes / Traces de Lumières / Emissions Traces de Lumière  / Emission Traces de lumière du 05 Juin 2017 : Tanelle Boni popup

Auteur : Christian MALAPLATE    Date : 07/06/2017

SUPERVIELLE

Jules Supervielle – La fable du monde Issu d'une famille de banquiers d'origine basque, Jules Supervielle naquit à Montevideo en 1884. Très vite orphelin, ses parents furent emportés par le choléra, il fut élevé par des membres de sa famille d'abord en Uruguay, puis en France. La perte de ses parents influencera sa sensibilité et lui inspirera des œuvres sur les thèmes du manque, de l'absence et de la mort. En France, le jeune Supervielle, qui déjà parlait le français, l'anglais, ...

Commentaire d'article : Début / pages de gardes / Traces de Lumières / Emissions Traces de Lumière  / Emission Traces de lumière du 08 Mail 2017 : Jules Supervielle popup

Auteur : Christian MALAPLATE    Date : 26/05/2017

vers un forum "Victor Hugo"

Victor Hugo, il me semble évident que nous devons être beaucoup à l'apprécier, à vouloir étudier son parcours. Je m'y essaie comme je le peux dans ce forum   CLIC, ci-dessous http://www.georgesbrassens-gb.eu/index.php?tg=threads&forum=6   C'est sans prétention, avec la simplicité de me laisser guider par ma passions et mes recherches sans doute  "moyennement"  pointues. Bonne Découverte pour celles er ceux qui le désirent. Bien Amicalement.    

Commentaire d'article : Début / pages de gardes / Les articles de JP Sitting Bull / Au clair de la plume  / Victor... popup

Auteur : JP_ FASSBENDER    Date : 02/03/2017

1 2

Résultats de 0 à 5 (8 Résultats / 2 Pages)

Contributions de forums
Un p'tit coin de Paradis / Ainsi que des bossus, tous nous rigolâmes!!!

 Ninon....................J'me suis dit, les copains, inspirée par Henry Salvador, qu'il était temps de rigoler, avant qu'le ciel nous tombe sur la tête!Alors, pour de francs éclats de rire à se tenir les côtes.....c'est là!,J'ouvre le bal"Dans un square, trois messieurs d'un certain âge discutent de leurs dernières volontés.Le premier :- Moi j'aimerais être enterré à Colombey-les-deux-églises parce que j'ai toujours admiré le General De Gaulle.Le second :- Eh bien moi, j'aime beaucoup l'œuvre de Victor Hugo et je voudrais finir mes jours dans le même cimetière que lui.Le troisième :- Eh ...

Auteur : Ninon Ninon    Date : 04/03/2015

Un p'tit coin de Paradis / RE:LIVRE D'OR du forum

Ninon............Donc, ce matin, j'avais répondu à ce joli poème en mettant le début de celui de Victor Hugo: "Lorsque l'enfant parait"  Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille  Applaudit à grands cris. Son doux regard qui brille            Fait briller tous les yeux,  Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,  Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,                   Innocent et joyeux.  [...]Victor Hugo, mai 1830.  la suite là :http://www.bartleby.com/244/235.htmlet ici pour l'écouter :https://www.youtube.com/watch?v=lB10D_LFiXMvoilà

Auteur : Ninon Ninon    Date : 28/02/2015

Traces de Lumière / Traces_de_Lumière_du_23_février_2015_Victor_HUGO

Message du 25/02/15 19:27 De : "kim vague" kim.vague33@gmail.com A : "Christian MALAPLATE" christian.malaplate@wanadoo.fr Copie à :  Objet : émission Victor Hugo Bonsoir Christian,j'ai encore écouté avec plaisir ton émission lundi.kim

Auteur : Christian MALAPLATE    Date : 25/02/2015

Traces de Lumière / Traces_de_Lumière_du_23_février_2015_Victor_HUGO

"... Victor HUGO écrit : « ce qui fait la grandeur d'un homme,  c'est d'être incomplet : c'est de se sentir par une foule de points hors du fini ; c'est de percevoir quelque chose au-delà de soi, quelque chose en deçà. Ce quelque chose qui est au-delà et en deçà de l'homme, c'est le mystère ; c'est - pour employer ces faibles expressions humaines qui sont toujours successives et qui n'expriment jamais qu'un côté des choses - le monde moral. Ce monde moral, l'homme y baigne autant, plus encore que dans le monde matériel. Il vit dans ce qu'il sent plus que dans ce qu'il voit (...) ...

Auteur : Christian MALAPLATE    Date : 25/02/2015

Un p'tit coin de Paradis / RE:CARNET MONDAIN du forum

Félicitation, Grand Chef,Que Christophe s'engage sur ce joli chemin qu'est la vie avec l'ouverture et le partage conseillés par nos grands penseurs, Albert Einstein, Jean Jaurès et Victor Hugo.Et en prime, si il peut avoir hérité de la belle écriture poétique de son pépère (comme on dit en Normandie), cela sera un grand cadeau pour toi Grand Chef.Je joins une petite lumière à la belle bougie de Ninon pour éclairer le chemin du petit prince Christophe.  

Auteur : Philippe PETIT    Date : 25/02/2015

6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Résultats de 50 à 55 (186 Résultats / 38 Pages)

Thésaurus
Hugo et Brassens : Poème de Jean-Paul Sermonte

Type : Article

HUGO ET BRASSENS Je vis en poésie à l'ombre de deux princes L'un se nomme Hugo l'autre Georges Brassens L'un est un océan une lame un récif Et l'autre un fleuve immense où dansent des esquifs Poète du tumulte et de la démesure Poète pacifique aux secrètes blessures L'un s'adresse à la foule au ciel aux profondeurs L'autre chante en sourdine un petit air frondeur Tous deux aimaient Paris les grisettes les poulbots L'un chanta Notre-Dame et l'autre un vieux bistro Ils chantèrent ...

BRASSENS GEORGES VICTOR HUGO

Résultats de 0 à 1 (1 Résultats / 1 Pages)

Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements Brassens dans l'Agenda

Juin : Agenda Evènements

Juil : Agenda Evènements

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Septembre 2018  S.38

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire